Affrontements entre peuls et dogons au Mali: une délégation gouvernementale enquête

Affrontements entre peuls et dogons au Mali: une délégation gouvernementale enquête

Que s’est-il passé exactement dans le cercle de Koro dans le centre du Mali à la frontière avec le Burkina Faso. Des affrontements meurtriers ont eu lieu entre peuls et dogons et plusieurs dizaines de personnes sont mortes. Une délégation ministérielle malienne s’est rendue sur place.

Trois ministres maliens se sont rendus dans le Cercle de Koro et une partie de la délégation y est d’ailleurs restée pour poursuivre les investigations et tenter de comprendre ce qui a mis le feu aux poudres.

A priori, un litige foncier qui a dégénéré. C’est récurrent dans cette région et pendant les périodes de transhumance : des hameaux entiers ont été brûlés. Tiéman Coulibaly, ministre de l’Administration territoriale, revient du Cercle de Koro. Il affirme que des mesures ont été prises : « En arrivant nous avions pré-positionné des stocks de vivres en céréales, l’armée a fourni des tentes pour que ces populations sinistrées puissent avoir une vie à peu près normale (avant) le positionnement prochain d’une force de la Garde nationale. Compte tenu de la cristallisation des mécontentements, nous avons estimé nécessaire de mettre une force, afin d’éviter les affrontements entre ces populations ».

Dans cette région difficile d’accès, les groupes terroristes sévissent depuis plusieurs mois. Ils ont exacerbé les tensions et les suspicions entre communautés.

Par rfi

Précédent Recrutement 2017 des Forces Armées et de Sécurité
Suivant Mali: deux ans après l'accord d'Alger, Maïga reçoit tout le monde à Bamako

A propos de l'auteur

Vous aimerez aussi

Politique 0 Commentaires

Le Sénégal accueille avec satisfaction le nouveau pouvoir en Gambie

En Gambie, après 22 ans au pouvoir, le président sortant Yaya Jammeh a reconnu sa défaite à l’élection présidentielle du 1er décembre. Une nouvelle donne politique s’ouvre donc entre le

Ayrault « stupéfait » des propos de Sarkozy sur la mission française au Mali

Paris – Le chef de la diplomatie Jean-Marc Ayrault s’est dit vendredi « stupéfait » du septicisme de Nicolas Sarkozy sur la « mission » de la France au Mali, rappelant que l’intervention militaire

Affrontements à Djenné : calme précaire, des arrestations en cours

15 morts et 46 blessés. C’est le dernier bilan des affrontements survenus ce week-end dans le cercle de Djenné entre des habitants de Kossouma et Mougnan-bambara. A l’origine du conflit,

0 Commentaires

Pas encore de commentaires!

Soyez le premier à commenter! comment this post!