Biennale artistique et culturelle : Kidal réclame son « retour dans le Mali »

Biennale artistique et culturelle : Kidal réclame son « retour dans le Mali »

Pour la deuxième nuit de compétition à la Biennale artistique et culturelle de Bamako, les troupes de Kidal et Tombouctou sont passées devant le jury ce mardi. Un thème central a dominé les prestations : la paix et la réconciliation. Les deux régions, frappées par la crise qui sévit dans le pays depuis 2012, ont lancé un vibrant appel à la paix et la réconciliation au Mali. Pour la troupe de l’Adrar des Ifoghas, « l’intégrité du territoire malien n’est pas négociable pour les Kidalois ».

Les troupes de Kidal et Tombouctou ont été acclamées toute la soirée. Dans les six numéros présentés par les deux troupes dans les six différentes disciplines en compétition, les deux régions ont appelé à la paix et à la réconciliation. Pour les membres de la troupe de Kidal, le Mali est un et indivisible. Et, « l’intégrité du territoire malien n’est pas négociable pour les Kidalois », ajoutent-ils.

Sidi El Mehdi Ag El Baka, membre de la troupe de Kidal :« on a compris ce soir à travers les six numéros qu’à Kidal l’intégrité territoriale du Mali n’est pas négociable, la République elle est très claire et nette dans le cœur de tous les kidalois et surtout l’envie de la paix, l’envie de tourner la page et surtout l’envie d’un Mali un et indivisible.»

A travers sa participation à cette biennale, la troupe de Tombouctou estime avoir accompli un devoir pour la paix et la réconciliation dans le pays.
Ahmadou Ag Koïna, gouverneur de la région de Tombouctou : « j’ai un sentiment de joie et d’affection et surtout un sentiment d’avoir accomplie un devoir, le devoir qui est de développer un thème qui est d’actualité au Mali, le theme relatif à toutes les attentes des maliens c’est-à-dire la paix, la réconciliation et la cohésion sociale.»

Rappelons que la plupart des troupes des régions du nord n’ont pas pu préparer leurs numéros dans leurs localités en raison de l’insécurité. Ces différentes délégations sont arrivées à Bamako à travers des avions militaires.
La compétition se poursuivent tous les soirs jusqu’au Dimanche au Palais de la culture.

Le chef de file de l’opposition a assisté à la compétition au Palais de la culture. Soumaila Cissé s’est réjouit des numéros présentés par les troupes de Kidal et Tombouctou sur la paix. Selon lui, ces messages peuvent consolider la paix au Mali.

Studio Tamani

Précédent Fonds G5-Sahel: Les 5 chefs d’Etat ont dit non à la gestion par l’Union européenne
Suivant Mauvaise campagne agricole : plusieurs localités « menacées de famine »

A propos de l'auteur

Vous aimerez aussi

A Suivre 0 Commentaires

Crise post-électorale à Bamako ? Des manifestants attaquent la belle famille du président en Commune II

Au moment ou les premiers résultats provisoires des élections communales du 20 novembre passé sont attendus, des manifestations ont eu lieu, ce mardi 22 novembre, à Quinzambougou, en commune II

Politique 0 Commentaires

Nord du Mali: Gao et Ménaka ont leurs autorités intérimaires

Les autorités intérimaires de Gao et Ménaka, deux régions du nord du Mali, ont été officiellement investies jeudi, conformément à un calendrier arrêté après plusieurs reports, selon des témoins joints

Art & Culture 0 Commentaires

Axe Douentza-Kikara : Blessé par balle à l’épaule, il maîtrise le braqueur

Malgré une vive douleur à l’épaule, Siaka Maïga, commerçant de son état, a bondi sur son braqueur et l’a maîtrisé avec son pistolet mitrailleur. La scène s’est passée jeudi dernier

0 Commentaires

Pas encore de commentaires!

Soyez le premier à commenter! comment this post!