Burkina: un commissariat incendié dans le nord, près de la frontière malienne

Burkina: un commissariat incendié dans le nord, près de la frontière malienne

Le poste de commissariat de police de Koumbri, localité située à 220km au nord de Ouagadougou, près de la frontière malienne, a été incendié dans la nuit de lundi à mardi, a appris l’AFP de sources sécuritaires.

« Des hommes non identifiés ont incendié le poste de commissariat de Koumbri lors d’une attaque menée ce lundi vers 23h (locales et GMT), sans faire de victimes ni de blessés », a indiqué l’une de ces sources sous le couvert de l’anonymat.

Koumbri est une commune rurale située à 30 km de Ouahigouya, chef lieu de la région du nord, en proie a des attaques récurrentes.

Les assaillants, dont le nombre « n’a pas pu être déterminé », ont également « incendié le domicile du commissaire et emporté quatre motos » appartenant à des policiers, a ajouté cette source.

Un « renfort de police venu du Bam (province voisine) a permis de prendre en chasse les assaillants, occasionnant des échanges de tirs à quelques kilomètres de la frontière malienne », a indiqué une autre source policière.

« Cette traque a permis de récupérer quatre motos, dont trois appartenant aux assaillants, des centaines de munitions, des téléphones portables et desbidons d’essence », a-t-elle ajouté.

Fin novembre, deux personnes avaient été tuées et deux autres blessées lors de deux attaques simultanées dans la même province du Yatenga.

Le nord du Burkina Faso, frontalier du Mali et du Niger, est le théâtre d’attaques jihadistes depuis le premier trimestre 2015, qui ont fait 133 morts en 80 attaques, selon un bilan officiel.

Le gouvernement s’est montré incapable d’enrayer ces attaques militairement alors que les groupes prennent régulièrement pour cible des membres de l’administration ou des pouvoirs publics.

En décembre 2016, une attaque contre un bataillon du groupement des forces antiterroristes, stationné à Nassoumbou, près de la frontière malienne, avait fait douze morts. Cette attaque, la plus meurtrière contre l’armée, avait choqué le pays.

Par AFP

Précédent Mali: un juge de Niono apparaît dans une vidéo de présumés otages
Suivant Riyad promet 100 millions de dollars à la force du G5 Sahel

A propos de l'auteur

Vous aimerez aussi

Macron au Mali pour donner une nouvelle dimension à l’’engagement français

Pour son premier déplacement hors d’Europe, le président Emmanuel Macron se rend vendredi sur la base de Gao au Mali, pour donner une nouvelle dimension à l’engagement de la France,

Politique 0 Commentaires

Gambie : nouvelle mission de la Cedeao à Banjul pour convaincre Yahya Jammeh de quitter le pouvoir

La Communauté des États d’Afrique de l’Ouest (Cedeao) qui appelle Yahya Jammeh à quitter le pouvoir depuis sa défaite à l’élection présidentielle en décembre, a annoncé ce lundi l’envoi d’une

Politique 0 Commentaires

Franc CFA: une mobilisation samedi contre la monnaie en Afrique

Abidjan – Une manifestation contre le franc CFA, une monnaie commune à 15 pays francophones d’Afrique de l’ouest et du centre, est prévue ce samedi 07 Janvier à travers plusieurs capitales

0 Commentaires

Pas encore de commentaires!

Soyez le premier à commenter! comment this post!