«Casse de la BCEAO» en Côte d’Ivoire: vingt ans de prison pour les condamnés

«Casse de la BCEAO» en Côte d’Ivoire: vingt ans de prison pour les condamnés

Vingt ans de prison et 329 milliards d’amendes pour avoir fait ouvrir les coffres de la banque centrale des Etats de l’Afrique de l’ouest en pleine crise poste-électorale de 2010-2011. C’est le verdict prononcé vendredi par le président du tribunal qui jugeait notamment l’ex-président Laurent Gbagbo et trois de ses ministres. Compte-rendu d’audience.

Vingt ans de prison et 329 milliards d’amende CFA (500 millions d’euros) à payer à l’Etat ivoirien : la peine prononcée par le président du tribunal, Sombé Méïté, est lourde.

Quatre principaux accusés: l’ex-président Laurent Gbagbo et trois de ses ministres -l’ex-Premier ministre Gilbert Aké N’Gbo, l’ex-ministre des Finances Désiré Diallo et Koné Katinan ex-ministre du Budget- condamnés pour avoir au moment de la crise poste-électorale de 2010-2011 donné l’ordre d’ouvrir les coffres des agences de la BCEAO, la Banque centrale ouest-africaine alors que l’institution sous-régionale avait pour consigne de bloquer les comptes de l’Etat ivoirien.

Pour maître Mathurin Dirabo, leur défenseur, cette condamnation n’est pas une surprise. « Pour moi, c’est le lot quotidien. Je ne suis même pas surpris parce que j’aurais beau plaider le droit, je sais que les condamnations à vingt ans ou à vie sont inscrites… C’est si on les avait acquitté que j’aurais été étonné ! »

Pour l’avocat de l’Etat ivoirien, « c’est une bonne décision. La casse de la BCEAO est un fait très grave ! Que des personnes aillent avec les forces de l’ordre ouvrir de force les caisses d’une banque aussi prestigieuse, c’est du banditisme en col blanc ! »
Les avocats de la défense ont annoncé qu’ils faisaient appel.

Etrangement, si Laurent Gbagbo est à la CPI (à La Haye) et Koné Katinan en exil au Ghana, les deux condamnés présents hier au palais de justice sont ressortis libres. Aucun mandat d’arrêt n’a été délivré à l’issue du jugement.

Par RFI

Précédent CHAN 2018 : Zambie et Namibie en quarts, la CIV éliminée !
Suivant Sécurité à Tombouctou: les manifestants obtiennent des engagements

A propos de l'auteur

Vous aimerez aussi

France : HAMARI TRAORÉ ET RENNES ENCHAÎNENT

Quatre jours après sa victoire face au FC Nantes (2-1), l’arrière droit des Aigles, Hamari Traoré et le Stade Rennais alignent ainsi un deuxième succès consécutif, le cinquième sur les

Société 0 Commentaires

Des employés maliens de la Croix-Rouge enlevés dans le centre du pays

Bamako, – Des employés maliens du Comité international de la Croix-Rouge (CICR) ont été enlevés dimanche soir dans la région de Mopti (centre) par des jihadistes présumés, a appris lundi

Politique 0 Commentaires

iPhone 7 Plus Giveaway

iPhone 7 Plus Giveaway

0 Commentaires

Pas encore de commentaires!

Soyez le premier à commenter! comment this post!