Destruction des mausolées de Tombouctou : la CPI condamne Ahmad al-Mahdi à payer 2,7 millions d’euros

Destruction des mausolées de Tombouctou : la CPI condamne Ahmad al-Mahdi à payer 2,7 millions d’euros

Le jihadiste touareg malien Ahmad al-Mahdi, dont le procès historique s’est ouvert en août 2016 devant la Cour pénale internationale (CPI) pour la destruction en 2012 de mausolées classés au Patrimoine mondial de l’humanité à Tombouctou, a été tenu ce jeudi pour responsable de réparations pour 2,7 millions d’euros.

Jeune Afrique

Précédent Allemagne : 43 Africains en lice, dont 2 Maliens
Suivant Attaque à Ouagadougou: l'émotion des familles de victimes

A propos de l'auteur

Vous aimerez aussi

Tensions à Kidal : la CMA et le GATIA s’accusent

La Société civile de la région de Kidal condamne les affrontements inter communautaires survenus dans la localité. Selon son coordinateur régional, les groupes armés sont les seuls responsables qui ravivent

Présidentielle française: résultats définitifs, déclarations, ralliements : les suites du premier tour Macron – Le Pen

Les résultats définitifs officiels sont tombés au petit matin : Emmanuel Macron obtient 23,75 % des voix, devant Marine Le Pen, 21,53 %. Suivez en direct sur notre liveblog les

Politique 0 Commentaires

Pour des impayés estimés à plus de sept milliards de FCFA : La société Aggreko menace l’EDM de suspendre ses fournitures en électricité

Dans une lettre en date du 27 décembre 2016, la société Aggreko, fournisseur important d’électricité à l’Energie du Mali (EDM), a mis en demeure son partenaire malien afin qu’il s’acquitte

0 Commentaires

Pas encore de commentaires!

Soyez le premier à commenter! comment this post!