Football des jeunes au Mali : L’union des centres et écoles de formation de football au Mali voit le jour

Football des jeunes au Mali : L’union des centres et écoles de formation de football au Mali voit le jour

C’est dans les locaux du centre olympique de Banankabougou, en commune VI du district de Bamako, que l’Union des centres et écoles de formation de football au Mali (UCEF-Mali) a vu le jour. C’était à la faveur de son assemblée générale constitutive en présence des acteurs concernés. L’UCEF-Mali vise à promouvoir la formation de base des jeunes footballeurs du pays.

Pour la mise en place de cette nouvelle association et son organe dirigeant, les promoteurs d’écoles et centres de formation sont venus de tous les horizons du Mali. Il s’agit entre autres des localités de Gao, Tombouctou, Kayes, Sikasso, Ségou, Mopti, Koulikoro, Kidal et du district de Bamako.

Au total, plus d’une trentaine d’écoles et de centres de formation étaient présents à ce grand rendez-vous de l’histoire de la formation de base en football au Mali. Ibrehima Camara a été élu à la tête d’un bureau de 35 membres pour un mandat de 4 ans. C’était en présence de plusieurs personnalités comme le président de la ligue du district de Bamako Kassoum Coulibaly dit Yamboxe, le Directeur technique de la Femafoot Mohamed Magassouba, le vice-président de la ligue régionale de football de Koulokoro Brehima Sangaré et le président du district VI de football de Bamako Mohamed Moulaye Kounta.

Le président de l’UCEF-Mali, M. Ibrahima Camara, se dit très heureux de prendre les rênes de cette nouvelle association. Le 1er défi qui attend toute cette équipe est de réunir tous les acteurs concernés afin de rendre plus professionnel le sport roi malien. Pour ce faire, il entend organiser des compétitions, des formations des encadreurs, soutenir les membres de l’association sur le plan matériel.
Les personnalités présentes comme Yamboxe, président de la ligue de football du district de Bamako, et le directeur technique de la Femafoot, ont félicité l’équipe dirigeante avant de les exhorter à se mettre au travail afin de mieux organiser les centres et les écoles de formation de football, pour le grand bonheur du foot malien.

Yamboxe a surtout invité la nouvelle équipe à lutter efficacement contre la falsification de l’âge des enfants et la prolifération des agents de joueurs qui font venir des enfants étrangers afin qu’ils aient les papiers du Mali. Car, selon lui, ces deux phénomènes peuvent ternir l’image de notre football jeune qui est un exemple aujourd’hui en Afrique.

Ousmane TRAORE

Précédent La coupe du Mali de football phase ligue de Bamako : Les rencontres démarrent ce vendredi
Suivant CHAN 2018 : le programme du dernier tour

A propos de l'auteur

Vous aimerez aussi

Crise malienne : Environ 45 000 Maliens menacés de famine en Mauritanie

En raison de la baisse des contributions des donateurs, les conditions de vie des quelque 45 000 personnes entassées dans le camp de Mbera se sont sérieusement dégradées. Situé dans l’Est

Les Condoléances du Président de la République, Chef de l’Etat S.E.M Ibrahim Boubacar KEÏTA après le décès de Yambo OUOLOGUEM

C’est avec une profonde affliction que j’ai appris le décès de Monsieur Yambo Ouologuem, hier samedi 14 octobre à l’âge de 77 ans à l’hôpital Sominé Dolo de Sévaré-Mopti des

Nord : Des sédentaires créent le mouvement Irganda pour contrecarrer “l’Azawad”

Pour marquer leur désapprobation de la confusion au nord du Mali, les sédentaires optent carrément pour l’autodéfense. Les partisans de l’Azawad ont désormais face à eux un adversaire de taille

0 Commentaires

Pas encore de commentaires!

Soyez le premier à commenter! comment this post!