Irrigation et exploitation agricole: L’Office du Niger à l’école du Groupe BRL de France

Irrigation et exploitation agricole: L’Office du Niger à l’école du Groupe BRL de France

Le monde entier est confronté, de nos jours, à des déficits hydriques et hydrologiques dus aux effets néfastes du changement climatique. Afin de faire face à cette crise d’eau qui risque de compromettre la lutte contre l’insécurité alimentaire, des nouvelles altératrices de bonnes techniques de gestion de l’eau s’imposent à l’Office du Niger. Si ce géant de la riziculture au Mali et dans la sous-région veut trouver une solution durable pour ne pas dire définitive à cette crise, il doit impérativement évoluer vers des systèmes d’irrigation économiquement rentables en termes d’économie d’eau.

Faisant foi de ce constat, le Président Directeur Général de l’Office du Niger, Dr Mamadou M’Baré Coulibaly s’est rendu à Paris et Nîmes du 16 au 18 octobre dernier, afin de visiter un grand et puissant groupe BRL qui a une expérience avérée dans le domaine d’irrigation et d’exploitation agricole. Il était accompagné de son chef service maintenance du réseau hydraulique, Abdrahamane Coulibaly.

L’objet de la mission était de s’imprégner de riches expériences acquises par le groupe BRL dans la bonne gestion de l’eau d’irrigation et de la maintenance des ouvrages hydrauliques et hydro-agricole pour améliorer l’utilisation rationnelle des potentiels en terres irrigables dans la zone Office du Niger. Cela à travers la découverte des différentes techniques d’irrigation, le mode d’organisation autour de la gestion de l’eau, la découverte de logiciels permettant de contrôler la gestion de l’eau et les installations hydrauliques informatisées.
Le choix du groupe BRL n’est pas, du tout, un heureux hasard, car cette entreprise est pour la France, ce que l’Office du Niger est pour le Mali dans le domaine d’irrigation et d’exploitation agricole.

La mission a permis de visiter plusieurs systèmes d’irrigation et des modèles de gestion de l’eau d’irrigations qui pourront être exploités et mis en œuvre dans les futurs projets de développement agricole durable de la zone Office du Niger. Très impressionné par le savoir-faire et l’expérience du groupe BRL, le PDG de l’Office du Niger a déclaré, à son retour du voyage, à ses collaborateurs ceci : « Nous avons été à l’école, celle des expériences surtout en ce qui concerne la formation des agriculteurs dans les nouvelles techniques d’irrigation (goutte à goutte et par aspersion) et l’essai de nouvelles variétés de cultures. Nous avons aussi compris comment la maitrise du changement climatique se fait à travers des données météorologiques ainsi que la bonne pratique des traitements phytosanitaires. Nous avons été fascinés par l’irrigation des parcelles à partir des bornes d’eau bien calibré et à travers des conduites sous pression ».

En plus des visites guidées sur le terrain, Dr Mamadou M’Baré Coulibaly a eu une séance de travail avec le Directeur général du groupe BRL. Pour la petite histoire, c’est BRL Ingénierie qui a la charge de l’étude de faisabilité économique du Projet de développement de l’agriculture irriguée et commerciale (PDIAC) portant sur l’aménagement hydroagricole de 8.800 ha à Alatona en zone Office du Niger financé par la Banque Mondiale à hauteur de ……….

Les discussions ont porté sur la rentabilité du projet, les critères de sélections des promoteurs privés désirant investir sur les parcelles agricoles à aménager à Alatona, le mode de gestion de l’eau et les nouvelles techniques d’irrigation préconisées et enfin sur l’appui conseils aux exploitants familiales.

En conclusion, les deux parties sont convenues de la nécessité de renforcer le partenariat, afin de dégager une synergie d’actions pour faire face à la crise d’eau et assurer un développement harmonieux des aménagements hydroagricoles pour assurer une véritable sécurité alimentaire à l’Office du Niger
Le 22 Septembre

Précédent La MINUSMA condamne les attaques qui ont causé la mort d’au moins 9 civils et un garde national hier au Mali
Suivant G5 Sahel: opération Hawbi, les premiers enseignements

A propos de l'auteur

Vous aimerez aussi

Politique 0 Commentaires

Kidal : le Gatia lance un ultimatum de 30 jours à la CMA

Le Gatia vient d’intimer l’ordre à la CMA de quitter la ville de Kidal dans les 30 jours à venir. Passé ce délai, ses combattants, précise-t-il, seront dans l’obligation d’user

Afro basket U18 Garçons Kigali 2016

Les quarts de finale se jouent ce vendredi 29 Juillet 2016, le Mali, premier du groupe A après son parcours sans faute affronte la RD Congo (4ème du groupe B).

Trois personnes dont un Malien arrêtées au Sénégal pour trafic de migrants

Au Sénégal, au moins trois personnes ont été arrêtées durant le week-end pour « convoi international de migrants en société » et « trafic de migrants ». Le premier, Adama Mbaye, est un présumé

0 Commentaires

Pas encore de commentaires!

Soyez le premier à commenter! comment this post!