Mali: le Premier ministre à l’OCDE pour évoquer le développement au Nord

Mali: le Premier ministre à l’OCDE pour évoquer le développement au Nord

Le Premier ministre malien était mercredi 11 octobre au siège de l’Organisation de coopération pour le développement économique (OCDE). Abdoulaye Idrissa Maïga était à Paris pour présenter un plan des perspectives de développement des régions du Nord, Gao, Kidal et Tombouctou notamment, et trouver des financements de ce plan.

Plus de deux ans après sa signature, l’accord d’Alger entre le gouvernement malien et les mouvements armés des régions du Nord n’est pas encore entièrement appliqué. Le désarmement et la réinsertion des combattants viennent à peine de commencer ; le déploiement définitif de l’administration centrale sur tout le territoire malien se fait attendre. Mais depuis deux ans, Bamako a conçu un plan de développement des régions du Nord et les autorités maliennes sollicitent les bailleurs de fonds pour le financer.

« Les besoins de la stratégie sont estimés à environ 3,34 milliards d’euros dont environ 362 milliards de CFA, donc 16,52%, sont acquis sur la base de projets-programme bien identifiés, et environ 83,48% de ce montant sont à rechercher », a déclaré le Premier ministre malien, Abdoulaye Idrissa Maïga.

Le Mali va contribuer, avec ses propres ressources, au financement de la stratégie spécifique aux régions du Nord, à hauteur de 13,5%, soit 450 millions d’euros. L’objectif de cette stratégie est de hisser les régions du Nord au même niveau de développement que les autres régions du pays en l’espace de 10 à 15 ans.

RFI

Précédent CMA-Plate-forme : consensus à Annefis pour l’application du cessez-le-feu
Suivant Mondial U17 : Mali et Ghana aux portes des 8es, Guinée et Niger contraints à l’exploit

A propos de l'auteur

Vous aimerez aussi

Nord du Mali: cinq soldats maliens tués et quatre blessés dans l’explosion d’une mine

Cinq soldats maliens ont été tués et quatre blessés vendredi dans le nord du Mali par l’explosion d’une mine au passage de leurs deux véhicules, a annoncé l’armée malienne. « Deux

Le chantage de la CMA : Pas de cantonnement sans mise en place des patrouilles mixtes et des autorités intérimaires

Pressée de toute part, la Coordination des mouvements de l’Azawad (CMA) ne veut rien lâcher alors que le blocage actuel a favorisé la recrudescence des attentats terroristes et le retour

Politique 0 Commentaires

La Gambie ne quittera (finalement) pas la Cour pénale internationale

Les nouvelles autorités gambiennes ont saisi l’ONU pour l’informer que leur pays resterait membre de la Cour pénale internationale (CPI). Un retournement de situation amorcé par le nouveau président Adama

0 Commentaires

Pas encore de commentaires!

Soyez le premier à commenter! comment this post!