Mali: l’Unicef alerte sur la grave malnutrition des enfants dans le nord du pays

Mali: l’Unicef alerte sur la grave malnutrition des enfants dans le nord du pays

Au Mali, la situation se dégrade rapidement et l’Unicef, le Fonds des Nations unies pour l’enfance, tire la sonnette d’alarme. Le nombre d’enfants souffrant de malnutrition aiguë devrait augmenter l’année prochaine. Les seuils dits « critiques » établis par l’Organisation mondiale de la santé (OMS) ont même été dépassés.

Plus de 15% des enfants souffrent de la forme la plus grave de malnutrition à Tombouctou et à Gao, dans le nord du Mali. La situation sécuritaire qui se dégrade et la difficulté d’accéder à l’eau sont quelques-unes des raisons avancées par différents rapports pour expliquer cette situation.

« On estime qu’en 2018, 165 000 enfants au Mali à travers le territoire vont souffrir de la forme la plus sévère de la malnutrition, explique Eliane Luthi, responsable de la communication pour l’Unicef à Bamako, la capitale malienne. Cela signifie une augmentation de 23 000 cas par rapport à l’année en cours ».

« Danger de mort »

« Il existe différentes formes de malnutrition, poursuit-elle. La malnutrition aiguë signifie qu’un enfant a un poids très faible par rapport à sa taille et qu’il fait une atrophie musculaire, donc un retard musculaire grave. Le système immunitaire de ces enfants est extrêmement affaibli, donc ils sont en danger de mort en fait ».
L’Unicef lance donc un appel à l’aide. L’organisation onusienne affirme pouvoir répondre à la crise seulement pour les trois premiers mois de l’année 2018. Passée cette date, les caisses et les stocks seront vides.

RFI

Précédent Nord du Mali: manifestations à répétition contre les forces françaises
Suivant A Dakar et à Bamako, la déception après la reprise en main des écoles turques

A propos de l'auteur

Vous aimerez aussi

Togo 50 nouveaux casques bleus rejoignent la MINUSMA

La Mission Multidimensionnelle Intégrée des Nations Unies pour la Stabilisation au Mali (MINUSMA) enregistre 50 nouveaux casques bleus togolais. Ils ont quitté ce vendredi Lomé pour le Mali où œuvrent

Politique 0 Commentaires

Démocratie malienne : Divergence autour de la révision constitutionnelle

Par un décret (n°2016-0334/P-RM du 18 mai 2016) le président de la République a créé un comité d’experts pour la révision de la constitution. C’est la régularité de la méthodologie

CHAN 2018 : le programme du dernier tour

Place à la dernière ligne droite ! Ce vendredi, débute le dernier tour aller des éliminatoires du CHAN 2018, l’équivalent de la CAN pour les joueurs locaux. La plupart des

0 Commentaires

Pas encore de commentaires!

Soyez le premier à commenter! comment this post!