Mondial 2018 : les Sénégalais optimistes, Renard pas abattu, la Tunisie veut surprendre… Toutes les réactions au tirage

Mondial 2018 : les Sénégalais optimistes, Renard pas abattu, la Tunisie veut surprendre… Toutes les réactions au tirage

La FIFA a procédé ce vendredi au tirage au sort de la phase finale du Mondial 2018 à Moscou. Au vu de son groupe, l’Egypte fera figure de meilleur espoir africain. Si le Nigeria et le Sénégal auront un coup à jouer, le Maroc et la Tunisie héritent de groupe relevés avec deux gros morceaux.

Les Pharaons, 28 ans après leur dernière participation à une coupe du Monde tombent certes sur le pays-hôte, la Russie, mais celui-ci n’est pas flamboyant ces dernières années. L’Arabie Saoudite s’annonce également prenable dans ce qui fera office de derby du monde arabe. Reste enfin l’Uruguay de Luis Suarez et Edinson Cavani qui partira avec le statut de favori. Mais la 2e place reste par exemple tout à fait envisageable pour Mohamed Salah et sa bande.

Le Sénégal et le Nigeria devront quant à eux déjouer les pronostics pour se qualifier mais l’espoir reste permis dans leurs groupes respectifs. Les Lions de la Téranga ne s’en tirent pas trop mal en étant placés dans une poule H équilibrée avec la Colombie, la Pologne et le Japon. Avec Falcao ou encore Lewandowski, la défense sénégalaise sera mise à rude épreuve mais au moins Aliou Cissé et sa bande évitent les grands favoris de la compétition. Habitué du tournoi, le Japon de Vahid Halilodzic ne sera pas non plus une partie de plaisir.

Le Nigeria se retrouve un peu dans la même configuration dans la poule D. Les Super Eagles retrouvent l’Argentine qu’ils ont déjà rencontrée en poules lors de 3 des 4 dernières Coupes du monde ! Les hommes de Gernot Rohr viennent de battre une Albicéleste en plein doute (4-2) en amical mais les choses peuvent changer d’ici juin et Lionel Messi et sa bande feront bien figure de favori du groupe. La qualification devrait se jouer contre la Croatie de Luka Modric, une équipe difficile à manœuvrer, et l’Islande, qui continue de surprendre et participera à son premier Mondial.

Pour le Maroc et la Tunisie en revanche, il faudra réussir l’exploit et sortir un gros morceau pour espérer rejoindre les 8es de finale. Le sort n’a pas été clément avec le Maroc, de retour 20 ans après. Les Lions de l’Atlas héritent de l’Espagne, du Portugal et de l’Iran dans le groupe B. Si la sélection asiatique est prenable, le champion du monde 2010 et le vainqueur de l’Euro 2016 se présentent comme deux monstres pour Hervé Renard et sa bande qui vont avoir du mal à sortir de ce groupe.

Pas plus de chance pour la Tunisie. Les Aigles de Carthage vont devoir se coltiner la Belgique et l’Angleterre dans le groupe G. Autant dire qu’il faudra un exploit à Wahbi Khazri et ses coéquipiers pour sortir de cette poule où le Panama fera figure de petit Poucet pour son premier Mondial.

Voici la composition des différents de la coupe du Monde 2018
Groupe A : Russie, Arabie Saoudite, Egypte, Uruguay
Groupe B : Portugal, Espagne, Maroc, Iran
Groupe C : France, Australie, Pérou, Danemark
Groupe D : Argentine, Islande, Croatie, Nigeria
Groupe E : Brésil, Suisse, Costa Rica, Serbie
Groupe F : Allemagne, Mexique, Suède, Corée du Sud
Groupe G : Belgique, Panama, Tunisie, Angleterre
Groupe H : Pologne, Sénégal, Colombie, Japon

Sekou KONE
Info-mali.com

 

Précédent Une première réunion pour organiser le rapatriement des migrants de Libye
Suivant Mali : Trois gendarmes arrêtés dans la localité malienne d’Ouelessebougou

A propos de l'auteur

Vous aimerez aussi

Mali: la collusion entre groupes terroristes et signataires de l’accord d’Alger dénoncée

Le représentant local de la Force française Barkhane, le général Christian Allavène a évoqué les actions civiles pour les populations (soins de santé, éducation et électrification), et a également les

Mali: soupçons de violations des droits de l’homme dans le centre du pays

Au Mali, le ministre des Droits de l’homme est rentré mardi 26 septembre d’une mission dans le centre du pays. Il s’y est rendu pour enquêter sur des allégations de

CPI: 9 à 11 ans requis pour la destruction des mausolées de Tombouctou

La Haye – L’accusation a officiellement requis ce mercredi  24 Aout 2016,une peine allant de neuf à onze ans de prison à l’encontre du jihadiste malien jugé par la CPI

0 Commentaires

Pas encore de commentaires!

Soyez le premier à commenter! comment this post!