Une première réunion pour organiser le rapatriement des migrants de Libye

Une première réunion pour organiser le rapatriement des migrants de Libye

L’Union africaine réunit ce lundi 4 décembre à Addis Abeba ses partenaires, UE, HCR et Organisation internationale pour les migrations (OIM) pour évoquer la question des évacuations des migrants bloqués en Libye.

Cette réunion fait suite à l’électrochoc provoqué par un reportage de CNN sur une vente aux enchères de migrants qui a entraîné une cascade de réactions politiques et diplomatiques. L’Union africaine, comme d’autres organisations, affiche depuis sa volonté de se mobiliser pour secourir les migrants qui croupissent dans des centres de détention libyens. La réunion devrait donc être la première d’une longue série.

Cette réunion de travail prévue ce lundi devrait donner le coup d’envoi d’une nouvelle mobilisation africaine, sous l’égide de l’UA. L’idée est d’installer une cellule opérationnelle, un cadre pratique, pour coordonner au mieux tous les efforts nécessaires à la prise en charge des migrants, et plus particulièrement à l’évacuation de 15 000 d’entre eux de Libye d’ici la fin du mois de décembre. C’est le premier objectif que s’est fixé l’Union africaine qui espère avoir rapatrié tous ceux qui le souhaitent d’ici six mois.

Mais pour cela, il faut le soutien financier des partenaires et la collaboration des Etats africains, qu’ils aient ou non des ressortissants bloqués en Libye. Le Maroc a déjà offert une aide logistique pour le transport. Le Rwanda s’est dit prêt à accueillir ceux qui ne pourraient pas rentrer chez eux.

RFI

Précédent Football : Yeelen Olympique champion de Bamako
Suivant Mondial 2018 : les Sénégalais optimistes, Renard pas abattu, la Tunisie veut surprendre… Toutes les réactions au tirage

A propos de l'auteur

Vous aimerez aussi

CAN féminine : le Nigeria et Oshoala en passent 6 au Mali

Tenant du titre et vainqueur de 7 des 9 éditions, le Nigeria est entré dans la CAN féminine 2016 tambours battants en humiliant le Mali 6-0 ce dimanche à Limbé.

Sommet Afrique-France : IBK a élevé les Ambassadeurs Frédéric CLAVIER (France) et Abdoullah COULIBALY (Mali) au grade de Commandeur de l’Ordre National du Mali

C’était au cour d’une audience que le Président de la République, Chef de l’État, SEM Ibrahim Boubacar KÉÏTA a bien voulu leur accordé après l’organisation parfaite. Frédéric Clavier était chargé

Politique 0 Commentaires

Nord du Mali: Gao et Ménaka ont leurs autorités intérimaires

Les autorités intérimaires de Gao et Ménaka, deux régions du nord du Mali, ont été officiellement investies jeudi, conformément à un calendrier arrêté après plusieurs reports, selon des témoins joints

0 Commentaires

Pas encore de commentaires!

Soyez le premier à commenter! comment this post!